entetepage

Producteurs Coup de coeur

Département de l'Aine (02) / Vallée de la Marne  CHAMPAGNE du Domaine de JL HUSSON

Département de l'Aine (02) / Vallée de la Marne
Notre premier "coup de coeur" est le champagne de ce petit producteur indépendant de la vallée de la Marne. Il nous fallait absolument un champagne sur les rayons; nous avons alors réussi à trouver, ici également, un vigneron passionné par son travail. Ne cherchons pas ici une étiquette de grande notoriété, mais plutôt l'assurance de déguster un authentique champagne de grande qualité.

 

 

Blanc / « BRUT TRADITION ».

Assemblage à majorité de Pinot avec un tiers de Chardonnay. LE grand classique de champagne brut blanc. Il correspond absolument à ce que l’on attend d’un champagne: la puissance alcoolique, une bulle très présente mais pas envahissante et une fin de bouche très légèrement sur le fruit. Un excellent rapport qualité/prix.

Rosé / « BRUT ROSE ».

Assemblage à nouveau majoritairement sur le pinot complété avec un peu de chardonnay. Ici également, on trouve un produit remarquablement abouti et qui satisfera tous les amateurs de champagnes rosés.

Blanc / « CUVÉE PRESTIGE MILLÉSIMÉE ».

Assemblage plus subtile de Chardonnay (27%), Pinot Meunier (55%) et Pinot Noir (18%). Concernant l’année 2010, elle fera date dans la production de champagne. Notre vigneron a, pour une fois, isolé cette production là afin de nous présenter quelques années plus tard un breuvage de grande classe. Nous sommes face à cette très belle complexité puissance/délicatesse.

A NOTER : afin de satisfaire les goûts et les besoins de chacun, le brut blanc se présente également sous la forme de demi-bouteilles et magnums.

separation

 

Département des Pyrénées Atlantiques (64) / Appellation Jurançon  Domaine GUIRARDEL

Département des Pyrénées Atlantiques (64) / Appellation Jurançon
Accroché dans le piémont pyrénéen, le domaine Guirardel est une véritable page d'histoire. Ce petit domaine trouve ses origines depuis 1572...date à laquelle il fournissait déjà la table du roi Henri IV, grand amateur de jurançon. Voici donc notre deuxième coup de coeur, un merveilleux petit domaine de moyenne montagne riche de son passé et de ses traditions. Comment ne pas craquer!!! Françoise et Pierre ont tout lâché, et avec une volonté indéfectible ont réussi à faire de leur domaine un lieu authentique et fou de charme. Une partie de leur gamme présente ici, en est le parfait reflet.

 

 

Apéritif / Citron ou Orange.

Subtile assemblage de jurançon moelleux, de leur « fine de jurançon » et des agrumes bio, le tout après quelques mois de macération. Ces deux apéritifs véhiculent l’acidité du citron bio ou l’amertume de l’orange amère bio, tout en respectant l’impression de douceur du Jurançon, et relevée par la force de la fine.

« Aïgo dé Prat » /fine de pur Manseng

Cépage typique du piémont pyrénéen. Une fine implique que nous sommes en présence d’une distillation de vin (en fait le premier jus de pression) et non du mou de raisins. Pour les connaisseurs  voici une TRÈS grande eau de vie, et ses 50° se font complètement oublier tant la finesse de cette distillation est impressionnante. Nous verrons peut-être ici l’opportunité de découvrir à nouveau le plaisir simple de « la goutte » ?

« Sec dé Prat » et « Bi de Casaü » / LE Jurançon:

Assemblage des deux cépages autochtones du  Piémont pyrénéen qui sont le Petit Manseng et le Gros Manseng. Voici un merveilleux produit, un très grand vin d’une conception exemplaire. Ces deux produits se distinguent par leurs millésimes au cours desquels dame nature a fourni plus ou moins de soleil et donc de maturité sur les raisins. D’où le présence d’un jurançon sec et d’un jurançon moelleux. Dans les deux cas, tout n’est que surprise de douceur et d’élégance! Il est à noter que le fait d’être rentré en relation directement chez le producteur, nous permet de présenter un produit exceptionnel (le sec étant classé 1er dans la Revue du Vin de France de Juin 2016) pour un budget très correct.

separation

 

Situé à LE VERNOIS / Jura (39)  Domaine BAUD

Situé à LE VERNOIS / Jura (39)
Notre troisième coup de cœur nous amène en plein Jura entre Lons le Saunier et Dôle. Ce vignoble qui eu ses heures de gloire durant des siècles est aujourd'hui en phase de renaissance après une grande période d'oubli. Le domaine BAUD prend ses racines en 1742 avec J.François BAUD et depuis fort peu la dernière génération est en train de prendre la relève. Le frère et la sœur ont rassemblé toute leur complémentarité afin de valoriser leur patrimoine, chacun apportant ses compétences. A noter qu'ils poursuivent la mise en place du label "Terra Vitis" déjà entrepris par leurs père et oncle.

 

 

Rouge / Côtes du Jura,

Monocépage « Poulsard » ou parfois « Plousard ». Typiquement jurassien avec sa couleur de rubis clair, il nous offre toute sa légèreté et sa délicatesse, le tout sur une très infime petite note d’amertume.Très aromatique, il accompagnera des viandes blanches, des plats orientaux ou bien encore se laissera déguster seul à l’apéritif.

Rouge / Côtes du Jura,

Monocépage  « Trousseau ». L’authentique deuxième cépage typiquement jurassien, avec sa belle robe rouge sombre. Rond et puissant à la fois, il pourra devenir un excellent vin de garde et sera le compagnon idéal viandes en sauce, voir des gibiers.

Blanc / »Cuvée tradition »,

Assemblage de Savagnin et de Chardonnay. Le Savagnin, l’enfant du Jura, apporte ici toute ses notes de noix et de fruits secs dont l’approche caractéristique se trouve atténuée par la présence du Chardonnay. Voilà une superbe entrée en matière dans la famille des « vins jaunes » tout en restant un peu en retrait de la typicité du Savagnin. A noter que nous nous trouvons déjà face à un vieillissement de trois ans !!!

Blanc / « Vin de Paille »,

Assemblage de Poulsard, Chardonnay et Savagnin sur un élevage de trois ans. Voici une des célébrité du Jura qui témoigne ici d’un savoir-faire ancestral. Après la récolte, les grappes sont séchées (passerillées) délivrant au terme de ces trois ans le nectar que l’on connait. Seul en apéritif ou sur un foie gras…il fera merveille ! A noter la belle reconnaissance de la profession avec une médaille d’or.

Blanc / « Macvin »

Assemblage de Chardonnay et vieux marc. Au terme de ses trente mois d’élevage, ce vin d’apéritif (17°) se boira seul ou en cocktails…avec modération !

Blanc / »Château-Châlon » 2004,

Monocépage de Savagnin. LE vin jaune du Jura dans son appellation intimiste de Château-Châlon qui ne couvre qu’une cinquantaine d’hectares, le domaine Baud en possédant à lui seul déjà trois! Dans sa bouteille de 62Cl (clavelin), un peu trapue, il ne demande qu’à venir nous séduire.
N’oublions pas la présence très prononcée de la noix qui peut surprendre, mais voici un produit exceptionnel même si un vieillissement de sept années le positionne dans un certain budget.

separation

 

Grands vins d'Arménie du mont ARENI  Domaine de QOTOT (quotot)

Grands vins d'Arménie du mont ARENI
Notre quatrième coup de cœur nous emmène au centre de l'Europe, à la frontière entre Arménie et Turquie. Au départ, une très belle rencontre dans le pays drômois, à Châtillon en Diois, nous a fait croiser Didier qui est devenu vigneron en Arménie. Ce passionné de patrimoine viticole s'est enthousiasmé pour une exploitation plusieurs fois millénaire, perchée entre 1200 et 1500 mètres d'altitude, à quelques encablures du mont Ararat. Des fouilles récentes ont mis à jour des traces de viticulture qui remontent à -6100 ans avant J.C.!!! Il ne pouvait passer à côté d'un tel trésor, et a décidé de poser un peu ses valises pour diriger ce domaine. A notre tour de transmettre cette merveilleuse page de l'histoire de l'humanité...en toute humilité.

 

 

Blanc / « QOTOT Blanc » (lire coteau blanc!)

Monocépage de « Voskéat ». D’emblée, gardons bien à l’esprit que nous sommes en présence de vignes d’altitude. Ce qui prouve bien que cette hauteur n’est pas un facteur déterminant pour la culture de la vigne, mais bien le choix du cépage, merveilleusement adapté aux lieux depuis des millénaires. Que dire du Voskéat? On trouve ici in vin blanc sec, très subtilement sur le fruit et les agrumes. Comme nous le dit Didier, « La découverte orientale d’une variété qui honore son pays »!

Rouge/ « QOTOT Rouge »

Monocépage d’ « Aréni noir ». Toujours perché sur les flancs du Mont Aréni (lequel des deux a donné son nom à l’autre ???), ce cépage historique produit un rouge puissant, rond et charmeur. En outre, après s’être laissé conquérir, on découvre un vin qui titre à 14.5°!!! Ce qui pourrait passer pour un paradoxe nous prouve à nouveau que l’altitude n’altère en rien la qualité et le degré d’un vin.

Rosé/ « QOTOT Rosé »

Toujours issu du monocépage d’ « Aréni noir ». Arrivé en droite ligne du « Qotot Rouge », il surprend tout d’abord l’œil par sa teinte d’un rose pale, digne d’un rosé de Provence. Ensuite, on trouve un rosé qui compose délicatement entre le sec et le fruit. Donc, à déguster aussi bien en apéritif qu’au cours du repas, toujours bien frais. Il faudra cependant bien garder à l’esprit que, tout comme ses deux autres compères, son degré oscille  autour des 14°!!!

separation

 

Vincelles (39) dans les monts du Jura  Domaine de l'AIGLE à DEUX TÊTES

Vincelles (39) dans les monts du Jura
Décidément le Jura déploie tout son charme, puisque notre cinquième coup de cœur est à nouveau un vigneron situé dans le sud-ouest du Jura. Henri a lâché il y a quelques années une carrière scientifique pour se rapprocher du travail de la terre et surtout de son attirance pour le vin. Passionné d'histoire, il a souhaité remettre en avant la glorieuse époque où la Franche-Comté faisait partie de la Maison d'Autriche (d'où son blason de l'Aigle à Deux Têtes) et diffusait alors des vins remarquables. Son petit domaine est un concentré de tradition est d'excellence.

 

 

Blanc / « Lices en Peria »

Monocépage de Chardonnay. Ses vignes couvrent à peine un hectare et produisent un vin d’une qualité remarquable. Le chardonnay donne, selon le terroir et la main qui le conçoit, des vins très variés. Henri nous propose ici un chardonnay rare, délicat, légèrement sur le beurre et très long en bouche. Avec son élégante étiquette et son liège cacheté de cire jaune il nous rappelle que nous sommes sur un produit haut de gamme…à tous niveaux!

Blanc / « Les clous Naturé »

Monocépage local ancien, le « naturé ». Proche du Savagnin jurassien quant au ressenti, et cousin du Gewurztraminer, il surprendra plus d’un amateur de vins jurassiens. Son jaune ambré et son degré d’alcool naturellement élevé dû à son millésime 2015 en font un élégant compagnon d’apéritif ou bien d’huitres, de poissons et de crustacés. Henri nous conduit ici vers un nouveau monde fait d’élégance, de rareté et d’audace. Un nectar qui ne laisse personne indifférent, et tous ceux qui s’y sont frottés en redemandent. Comme pour le « Lices en Peria » le flaconnage est superbe, simple et qui évolue dans le clan des hauts de gamme.

 

Rouge / « Les clous  Poulsard »

Monocépage également typique du Jura, le Poulsard parfois appelé Ploussard. Tous les amateurs de vins jurassiens le connaissent, pour sa couleur rubis clair et sa légèreté légendaire. Là encore surprise, Henri a conçu sur sa petite parcelle d’un demi hectare un poulsard, certes léger, mais avec une subtile amertume très particulière. Il faudra alors savoir se laisser surprendre par cette délicate amertume, extrêmement attachante. De fait, il ne pourra convenir qu’à un public averti et curieux d’un vin atypique. D’ailleurs, lui dit de son vin qu’il est délicat et capricieux. Alors, à notre tour d’entrer dans le monde enchanteur de notre vigneron!

 

separation